Orange est la Couleur de la Transformation

ORANGE, LA COULEUR DE LA TRANSFORMATION

Jessica Magnin

images-1 Près de 3 semaines se sont écoulées comme de l’encre. Goutte à goutte, la vie laotienne me bénit avec la rencontre de moi-même dans toute ma fragilité.

Luang Prabang, cette petite péninsule prise en sandwich entre deux grands fleuves est un endroit hors du commun. Comme une pièce d’un puzzle qui a retrouvé son unique place, le lien qui me relie avec Luang Prabang n’est pas un hasard. Dès la première fois, j’étais heurtée en plein cœur sans comprendre ce qui m’arrivait. Au début, c’était comme un murmure au fond de moi. Il me titillait sans répit.  Il me réveillait en pleine nuit en me suppliant de me mettre à nu, de me lâcher, de grandir. C’était viscéral, fort, hors de tout raisonnement et de tout contrôle. L’envie de transformation était sous-jacente à toute mon existence.

Sans le savoir, la vie a rendu la relation entre moi, la petite laotienne comme on m’appelle là-bas, et ce minuscule point sur terre, aussi dure que l’acier. Même après autant de séjours, 9 au total, et l’instauration d’une certaine habitude, je reste toujours loin de toute zone de confort, que ce soit par rapport aux traditions, à la culture, à la langue et au rythme de vie.  Je m’en imbibe intentionnellement, la tête sous l’eau,  afin de me trouver , vulnérable, dénuée de mes points de repère et de toute sécurité.

L’invitation délibérée de la vulnérabilité est le feu qui allume le processus de la transformation en moi. N’ayant plus de vrais points de repère, chaque instant se vit intentionnellement dans la pleine conscience et s’allie avec l’observation de Soi. Tout semble être au ralenti, comme si les moments passaient sous l’eau. Cette lenteur me permet de voir mes insécurités, mes peurs et mes attachements comme des bulles d’oxygène qui remontent à la surface, là, complètement exposés, fragiles et crus.  Encore là, intentionnellement, je les accueille, les reçois comme mes meilleurs amis, échange avec eux aussi longtemps qu’ils souhaitent rester. Petit à petit, ils perdent leur force et leur présence ; et comme l’impermanence est inévitable, je les observe disparaître, petites bulles éclatant à la chaleur du soleil.

Peu importe le nombre de jours, mes escales à Luang Prabang sont une parenthèse dans l’ici et le maintenant toujours marquées par une énorme renaissance et libération, une transformation évolutive, parfois douloureuse comme une naissance, parfois tout en douceur. La transformation est toujours au menu du jour de tous les cafés laotiens.

Le changement est inévitable. On le sait, mais il nous est difficile de l’accepter ainsi. La vie est en perpétuelle mutation et l’envie de rendre les moments solides vient de notre grande peur de perdre ce que nous avons. Nous nous y agrippons fermement en nous persuadant que grâce à notre force et à notre contrôle tout restera tel quel pour toujours. Hélas, en dépit de notre volonté féroce, la vie nous démontre que malgré notre détermination tout se transforme à chaque Nano seconde. Tant que l’on ignore cette réalité fondamentale de la vie, on se sent largué et déconnecté.

Alors nagez dans le courant du changement, adaptez-vous à l’instant même, soyez intensivement présents et ouverts à recevoir les fruits de chaque rencontre afin d’inviter le changement et donc la transformation en vous-même.

Matthieu Ricard, le confident du Dalai Lama, a écrit que ‘’nous sommes sur terre pour grandir et pour aimer.’’ Pour vraiment aimer, il faut accueillir la vulnérabilité dans toutes ses formes, dans tous ses états. Elle est la graine du grandissement car sans elle on n’est pas totalement réceptif et prêt à lâcher hier pour accueillir aujourd’hui dans sa totalité.

Comme tout a un début, un milieu et une fin pour se renouveler encore et encore d’une manière incognito, ce texte aussi touche à sa fin et je vous laisse avec cette réflexion :

‘’Le changement est inévitable, le grandissement de soi est intentionnel. Et si l’on grandissait inévitablement en apportant des changements intentionnels ?’’

2 thoughts on “Orange est la Couleur de la Transformation

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s